Offre d’indemnisation Accident de la vie

Maître Oscar Morin vous propose un moteur de recherche exclusif destiné à aider les victimes de préjudices corporels. Cet outil compile une large collection de questions et réponses expertes, couvrant des cas allant des accidents de la route aux erreurs médicales, pour offrir des conseils précis et adaptés. Il sert de guide pour naviguer les complexités légales des situations des victimes. De plus, le cabinet d'avocats de Maître Morin offre un premier rendez-vous gratuit pour évaluer les recours possibles.

Offre d'indemnisation suite à une chute

Après avoir été victime d'une chute qui a entraîné des blessures sévères nécessitant une opération du coude gauche et du poignet, j'ai été laissée avec des raideurs dans la main, une récupération partielle de l'extension du coude, et des doigts presque inutilisables, ainsi que des douleurs constantes. Mon assurance me propose une indemnisation de 60 690 €, décomposée comme suit : AIPP à 43% pour 53 740 €, préjudice moral à 3,5 sur 7 pour 5 000 €, et préjudice esthétique à 0,5 sur 7 pour 1000 €. À 68 ans et étant retraitée, les séquelles nécessitent que j'engage une aide ménagère pour 1h30 chaque semaine. Je trouve l'évaluation de l'AIPP assez précise, mais j'ai des réserves concernant l'évaluation du préjudice moral et esthétique. Avant de prendre une décision, j'aimerais avoir votre avis et suis prête à fournir plus d'informations si nécessaire.

Réponse de l'avocat :

Tout d'abord, permettez-moi d'exprimer ma sympathie face aux séquelles et aux douleurs que vous endurez suite à votre accident. L'offre d'indemnisation proposée mérite une évaluation attentive pour s'assurer qu'elle reflète justement l'ensemble de vos préjudices. Concernant votre AIPP (Atteinte Permanente à l'Intégrité Physique et Psychique), le pourcentage attribué semble correspondre à votre description des séquelles. Toutefois, concernant le préjudice moral (douleur soufferte) et le préjudice esthétique, il est crucial de s'assurer que ces évaluations prennent pleinement en compte l'impact quotidien de vos blessures sur votre qualité de vie et votre bien-être. Le préjudice moral, évalué ici à 3,5 sur 7, peut paraître sous-estimé si les douleurs permanentes que vous ressentez affectent significativement votre quotidien. De même, le préjudice esthétique doit être considéré non seulement sous l'angle de la visibilité des séquelles mais aussi de leur impact sur votre perception personnelle et votre estime de soi. En tant qu'avocat dans la réparation du préjudice corporel, je vous propose de :

  1. Réévaluer l'offre transactionnelle en détail pour s'assurer qu'elle couvre adéquatement tous les aspects de vos préjudices, y compris ceux que vous jugez sous-évalués.
  2. Négocier avec l'assureur pour ajuster l'offre d'indemnisation si nous déterminons ensemble que certains postes de préjudice ont été insuffisamment pris en compte.
  3. Vous accompagner dans le processus de négociation pour maximiser votre indemnisation, en utilisant, si nécessaire, des expertises médicales complémentaires pour appuyer notre demande.

Je vous invite à prendre contact avec mon cabinet pour organiser une consultation, au cours de laquelle nous pourrons discuter plus en détail de votre cas et examiner les documents relatifs à votre indemnisation. Votre bien-être et la reconnaissance juste de vos préjudices sont au cœur de nos préoccupations.